Synthèse sur la maturité et la rusticité des agrumes.

Tous les agrumes qui supportent des températures nettement inférieures à 0°c

Re: Synthèse sur la maturité et la rusticité des agrumes.

Message par gerdhart » 04 Jan 2015, 12:46

Image
shikuwasa en pleine terre à la pépinière Eisenhut au Tessin. les fruits sont excellents à ce stade de maturité, bien acides, ultra parfumés, une bombe de saveurs et parfums en cuisine! je pense qu'il sera testé aussi en pleine terre chez moi celui-là :idea: (photo prise à la mi-décembre 2014)

encore une fois, certains agrumes peuvent avoir plusieurs stades de maturité selon leurs usages et se consomment de vert à coloré. c'est notamment le cas du shikuwasa et du yuzu.
Avatar de l’utilisateur
gerdhart
 
Message(s) : 210
Inscription : 21 Oct 2013, 22:49
Localisation : Genève

Re: Synthèse sur la maturité et la rusticité des agrumes.

Message par Bouladou » 04 Jan 2015, 13:49

La shikuwasa je l'ai goûté à maturité dépassée à Martigues, c'était très parfumée et sucrée. Idéal pour les confitures.
Ton expérience est intéressante puisque visuellement elles son juste vert orange tournant. L'avantage en plus elle qu'elle tiendrait? les -14°. En goût je l'avais trouvée juste en dessous de la blidah. ;)
Dernière édition par Bouladou le 05 Jan 2015, 12:53, édité 1 fois.
Bouladou
 

Re: Synthèse sur la maturité et la rusticité des agrumes.

Message par gerdhart » 05 Jan 2015, 07:46

il semblerait que le fruit également supporte assez bien les températures négatives, ce qui permettrait en thérorie de pouvoir récolter des fruits à maturité dépassée et complètement sucrés en mars même chez les nordistes. ceci reste à confirmer mais c'est très encourageant. de plus son port buissonant et régulier (chez moi en tout cas) est très esthétique. en mars, la pulpe du fruit est presque gélatineuse et en effet, en confiture c'est extra, et dominant si on fait un mix d'agrumes.
Avatar de l’utilisateur
gerdhart
 
Message(s) : 210
Inscription : 21 Oct 2013, 22:49
Localisation : Genève

Re: Synthèse sur la maturité et la rusticité des agrumes.

Message par Bouladou » 05 Jan 2015, 12:49

il semblerait que le fruit également supporte assez bien les températures négatives, ce qui permettrait en théorie de pouvoir récolter des fruits à maturité dépassée et complètement sucrés en mars

J'ai eu la même info à prendre sous réserves et le fruit serait ? le seul à tenir après -9°!? au lieu des -3° à -5° sur tous les autres agrumes.
Je met quand même quelques réserves suivant les cultivars que l'on trouve en France, USA et Japon pour les extrêmes.
Cependant, la qualité gustative et la rusticité de ce mandarinier est évidente. ;)
Bouladou
 

Re: Synthèse sur la maturité et la rusticité des agrumes.

Message par bourru » 05 Jan 2015, 13:17

Sur les rares images où notre ami Eric apparait, j'ai noté sa ressemblance troublante avec le Pape François.
Doit on voir là, la source de son amour pour les récits de la vie des Saints ?
Il semble tout particulièrement attiré par la vie de Saint Thèse. :P
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est un plaisir de fin gourmet, Georges Courteline
Et, si le politiquement incorrect ne vous fait pas peur, rendez-vous sur mon blog
Avatar de l’utilisateur
bourru
 
Message(s) : 1583
Inscription : 20 Oct 2013, 21:53
Localisation : 07 Cévennes ardéchoises

Re: Synthèse sur la maturité et la rusticité des agrumes.

Message par Bouladou » 05 Jan 2015, 13:57

Sur les rares images où notre ami Eric apparait, j'ai noté sa ressemblance troublante avec le Pape François.
Doit on voir là, la source de son amour pour les récits de la vie des Saints ?
Il semble tout particulièrement attiré par la vie de Saint Thèse. :P
:lol:
Heureusement s'il y a un pape qui me déplaît pas trop c'est bien le pape François qui parle au moins des plus humbles dans la riche église romaine. ;)
Bouladou
 

Re: Synthèse sur la maturité et la rusticité des agrumes.

Message par petitlutin » 12 Jan 2015, 23:00

Bonsoir

Je voudrais parler de la maturité des fruits selon les régions .
Voila ce que j'ai constaté chez moi sur une dizaines d'années.

Productivité aléatoire selon le type d'hiver au même endroit ,surprenant !Cette année relativement douce est la moins bonne connu pour certains agrumes genre satsuma .

Autre chose à du intervenir cela n'est sûrement pas du à la douceur des températures bien que ...

J'ai constaté que d'une année à l'autre tout change ici ,j'ai mangé les oranges souvent vers la mi-février au début aujourd'hui c'est plutôt au mois de décembre donc un changement depuis au moins 3 ou 4 ans,et chez vous?.

Mais je crois que pour la vigne c'est pareil et pour le reste aussi ,tout peu changer d'une année à l'autre.

Qu'en pensez vous?
petitlutin
 

Re: Synthèse sur la maturité et la rusticité des agrumes.

Message par Bouladou » 13 Jan 2015, 12:34

Mêmes constatations que toi. Les maturités et le goût semblent très dépendantes du climat et des micro climat+ exposition, terre etc. ;)
Bouladou
 

Re: Synthèse sur la maturité et la rusticité des agrumes.

Message par fierrot » 13 Jan 2015, 12:54

salut.
concernant la maturité, ce que j'ai pu observer pour mes mandariniers :
Les fruits sont vert orange panaché depuis le mois de novembre puis virent à l'orange en décembre.
Novembre : tres acidulé
décembre : acidulé et sucré
janvier : tres sucré : de véritables bonbons (pour moi c'est le top)

Donc effectivement on récolte suivant ses gouts. mon entourage a meme tendance a préféré l'acidité au sucré comme quoi !
par contre je n'ai pas remarqué de différences notables de gout suivant la taille des fruits (plus petit = 20g, plus gros = plus de 200g !!!=
Agrumes sans pesticides of course !
la ptite collection : viewtopic.php?f=28&t=1174&p=75939#p18940
fierrot
 
Message(s) : 2648
Inscription : 27 Mai 2014, 16:09
Localisation : Vendargues (herault a coté de montpellier)

Re: Synthèse sur la maturité et la rusticité des agrumes.

Message par petitlutin » 13 Jan 2015, 14:26

Bonjour fierrot
Pour le premier cas:Sans parler de goût j'ai récolté par exemple des oranges au mois de février ,bien sucré et orange de couleur.
Pour le second cas:Deux ans plus tard j'ai récolté par exemple des oranges au mois de décembre ,bien sucré et orange de couleur.

Pour le premier cas:Sans parler de goût je n'ai pas récolté par exemple des oranges au mois de décembre ,pas sucré et verte de couleur donc pas du tout mûre .
Pour le second cas: Deux ans plus tard je n'ai pas récolté des oranges au mois de février ,par terre et pourri de couleur marron la période pour les ramasser étant passé depuis longtemps.

Sans parler de micro climat c'est le même arbre ,au même endroit au même moment donc suivant le temps .....tout varie la période de récolte entre autre.
Bien souvent ce que l'on lis ici et ailleurs est aléatoire ,c'est un peu comme les cartes des climats.

Cela peu être du a une adaptation progressive de la plante ? Mais est ce que cela est possible suivent peu être la variété et ces possibilités d'adaptation cette fois ci c'est sans le climat mais simplement une adaptation de celle ci.

Je prend un exemple les premières vignes furent plantées en Languedoc et en Prôvences par la suite cette vigne la même fût transplanté vers Bordeaux par exemple puis vers l'Alsace ...etc c'est un exemple ,cette même vigne par la suite a subît des mutations je pense ou quelque chose dans ce genre qu'en pensez vous ?

A mon avis il aurait fallu un certains temps plusieurs générations pour arriver à ce résultat mais es ce que c'est possible en quelques années d'avoir des différences sur cette même plante(oranger dans ce cas) par exemple?

J'espère ne pas mettre trop embrouillé :lol:
petitlutin
 

PrécédentSuivant

Retour vers Les agrumes rustiques

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)